Blog

LA GALE, QUESACO ?

July 21, 2018

QU'EST CE QUE LA GALE ?

 

LA GALE EST UNE MALADIE CONTAGIEUSE !

 

La gale est une maladie hautement contagieuse de la peau due à un acarien nommé le Sarcopte (Sarcoptes scabiei).

Ce parasite humain n’est pas visible à l’oeil nu.

La gale touche les hommes et les femmes, de tout âge et de tout milieu social, contrairement aux idées reçues.

 

LIEUX DE CONTAMINATION

 

La gale sévit sous forme d’épidémies dans les lieux communautaires :

  • écoles, lycées, facultés

  • maisons de retraite

  • hôpitaux

  • foyers sociaux…

Les petites épidémies familiales sont de plus en plus fréquentes. Cette affection cutanée est le plus souvent bénigne mais des retards de diagnostic et de prise en charge peuvent engendrer de nombreuses difficultés pour vous et votre entourage.

 

LA GALE EN QUELQUES CHIFFRES

 

La gale touche les hommes et les femmes, de tout âge et de tout milieu social. Le nombre de nouveaux cas par an dans le monde serait estimé à environ 300 millions .

 

ET EN SUISSE ?

 

Selon les données épidémiologiques de l’OMS (Organisation mondiale de la santé), le nombre annuel de nouveaux cas de gale dans le monde serait d’environ 300 millions. Elle touche autant les femmes que les hommes, de tous les âges, de tous les milieux sociaux, sur tous les continents.

 

Dans les pays industrialisés, les épisodes épidémiques se manifestent surtout dans des institutions (collectivités, établissements de soins, maisons de retraite, etc.). Dans les régions tempérées, la maladie survient surtout pendant les saisons froides, probablement en raison d’une augmentation de la promiscuité. A la consultation de la Policlinique de dermatologie aux Hôpitaux universitaires de Genève, 106 cas ont été diagnostiqués entre janvier 2011 et janvier 2012, en majorité dans des foyers collectifs. Durant cette période, 227 personnes ont dû être traitées (106 personnes sources et 121 contacts). La période d’octobre 2011 à janvier 2012 a répertorié plus de la moitié (52%) des cas diagnostiqués durant l’année d’observation (56 sources/106) et 67% des contacts traités (152/227) (figure 1). Les situations de cas groupés en collectivité des mois de novembre et décembre 2011 ont été signalées à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), conformément à la réglementation en vigueur par le formulaire « flambée de cas ou événement inhabituel ».

 

Avant de conclure à une recrudescence, telle que celle signalée par l’Institut de veille sanitaire français, l’observation continue dans le canton de Genève. De plus, il ne semble pas exister de majoration des cas dans les autres cantons suisses.

 

 Figure 1 (RevMed 2012)

 

 

 

 

COMMENT SE TRANSMET LA GALE ?

 

LES CIBLES DE LA GALE

 

La gale peut toucher tout le monde et sa dissémination est favorisée par la vie en collectivité, notamment dans les lieux communautaires du type écoles, lycées, foyers, maisons de retraite, hôpitaux…

Du fait de la transmission favorisée par les contacts physiques rapprochés et fréquents, les petites épidémies familiales sont de plus en plus fréquentes.

 

LE CYCLE DE VIE DU SARCOPTE EN 4 ÉTAPES

 

 

COMMENT SE TRANSMET LA GALE ?

 

PREMIER TYPE : TRANSMISSION DIRECTE (95% DES CAS)

  • La transmission se fait essentiellement par les femelles adultes fécondées et très rarement par les formes larvaires.

  • Elle est avant tout interhumaine, par contact direct "peau contre peau".

  • Elle nécessite des contacts étroits prolongés. C’est pourquoi les rapports sexuels favorisent d’autant plus la transmission. La gale est classée comme une IST (infection sexuellement transmissible).

 

SECOND TYPE : TRANSMISSION INDIRECTE (5% DES CAS)

  • Elle a lieu par l’intermédiaire de l’environnement, essentiellement le linge et la literie mais également le mobilier constitué de matériaux absorbants (canapé en tissu ou en cuir…).

  • Les sarcoptes vivants retrouvés dans l’environnement sont affaiblis, ils mettent plus longtemps à pénétrer dans la peau et sont moins infectants.

  • Toutefois, même si cette transmission est rare, elle ne doit pas être écartée, surtout dans les collectivités.

 

QUAND SUIS-JE CONTAGIEUX POUR MON ENTOURAGE ?

 

La transmission à l’entourage est possible dès la phase d’incubation mais ce risque reste faible. La période d’incubation de la gale est en moyenne d’un mois mais peut aller jusqu’à six semaines. En cas de ré-infestation, la période d’incubation est réduite à quelques jours.

 

 

 

 

LE DIAGNOSTIC DE LA GALE CHEZ L'ADULTE

 

ON DISTINGUE DIFFÉRENTES FORMES DE GALE 

 

  • la gale commune,

  • la gale profuse,

  • la gale croûteuse (ou hyperkératosique).

La gale commune est le type de gale le plus fréquemment rencontré. La période d’incubation est de 2 à 3 semaines, c’est-à-dire qu’il faut compter 2 à 3 semaines entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes. Dans les cas de ré-infestation la période d’incubation est de seulement quelques jours.

 

LES SYMPTÔMES PRINCIPAUX DE LA GALE

 

  • Des démangeaisons intenses (prurit) qui se manifestent surtout la nuit. Un prurit est un symptôme qui peut être très gênant. C'est l'un des motifs les plus fréquents de consultation chez un dermatologue. Le prurit conduit au grattage qui peut provoquer l'inflammation, altérer la peau voir engendrer une infection secondaire.

 

  • Des lésions cutanées spécifiques ou non spécifiques de la gale. Le sillon est un signe spécifique de la gale le plus fréquemment retrouvé. Il s'agit d'une lésion rouge, sinueuse, filiforme de quelques millimètres de long. Le sillon correspond au trajet du parasite sous la peau.

 

LOCALISATION DES DÉMANGEAISONS ET AUTRES SIGNES DE LA GALE

 

Les démangeaisons se situent au niveau des plis cutanés :

  • Entre les doigts

  • Les aisselles

  • L'intérieur des poignets

  • Les chevilles

  • Les seins

  • Les fesses

  • Les organes génitaux

  • Le dos

Le cou et le visage sont en général épargnés mais le cuir chevelu peut être atteint.

 

Votre médecin vous examinera pour trouver des plaies spécifiques tels que les sillons. Toutefois il existe des gales dites invisibles sans lésion cutanée.

 

 

 

Pour conclure, retrouvez ci-dessous une vidéo de la RTS datant de l'été dernier ainsi qu'un document HUG pour savoir comment traiter la gale.

 

 

 

swissinfo.ch/sj avec la RTS (Téléjournal du 02.05.2017)

 

 

 

 

 

 

Source : jaipaslagale.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Vaccinez vous contre la grippe et protégez votre entourage !

October 14, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon