Blog

LE POLLEN

April 6, 2018

LE POLLEN : DE QUOI S'AGIT-IL ?

 

Le pollen est l'agent de la reproduction chez les conifères et les plantes à fleurs. Chez ces dernières, il est produit dans les étamines des fleurs : chaque grain de pollen contient, outre une cellule dite végétative, les deux gamètes mâles de la double fécondation : une donnera naissance à l'embryon et l'autre à un tissu éphémère.

 

Les grains de pollen sont protégés par une enveloppe rigide, très résistante, qui est difficilement dégradable. Cette enveloppe inerte présente avec une grande fidélité des dimensions et une morphologie particulières suivant les espèces végétales. Elle constitue de ce fait leur "carte d'identité" : en examinant du pollen, on peut déterminer l'identité de la plante qui l'a produit.

 

 

 

On appelle palynogramme la description complète d'un grain de pollen. Ils sont examinés au microscope optique ou électronique. Leur taille varie de quelques millièmes à plus d'un dixième de millimètre selon les espèces. C'est à l’intérieur et sur l'enveloppe que se trouvent les allergènes.

 


A QUELS POLLENS SOMMES-NOUS ALLERGIQUES ET A QUELLE PÉRIODE DE L’ANNÉE ? 

 

Le pollen est le plus souvent disséminé par le vent (anémogamie) ou des insectes (entomogamie). Afin d'assurer leur fécondation, les plantes libèrent de très grandes quantités de pollen dans l'air. Un noisetier produit par exemple 3 à 4 millions de grains en un jour. 

 

Les grains de pollen invisibles à l’œil nu arrivent ainsi en contact avec les muqueuses et, par inhalation, avec les voies respiratoires des humains et peuvent alors provoquer des allergies oculaires et respiratoires.

 

La croissance et le développement de nombreuses plantes sont fortement influencées par la température. Suivant les régions du pays, la floraison est ainsi plus ou moins tardive. Au printemps, elle peut varier de plus d'un mois d'une année à l'autre. Elle est généralement plus précoce dans le sud que dans le nord et en plaine qu'à des altitudes plus élevées. Un décalage d'un mois est ainsi fréquemment observé en Suisse entre la floraison d'une espèce en plaine et en montagne. 

 

On divise souvent la saison pollinique en trois périodes :

 

  • Floraison des arbres, du pollen de différents arbres est présent dans l'atmosphère dès le début de l'année et jusqu'en mai.

  • Floraison des graminées de fin avril à juillet, voire août.

  • Floraison de diverses herbes de juillet à septembre. 

QUELLES SONT LES CONDITIONS FAVORABLES A LA PRÉSENCE DE POLLEN DANS L'AIR ?

 

La libération et la dispersion du pollen dans l'air sont favorisées par un temps plutôt sec, relativement chaud et légèrement venteux. Au contraire, une période pluvieuse et froide s'accompagne d'une baisse des concentrations atmosphériques de pollen. 

 

Les conditions météorologiques jouent donc un rôle prépondérant pendant la saison pollinique et peuvent faire varier considérablement le nombre de grains circulants en quelques heures à peine.

 

Les fleurs de nombreuses plantes libèrent leur pollen surtout le matin et en cours de journée. Malgré cela, par le jeu des vents et des courants, des concentrations élevées de pollen peuvent être mesurées à toute heure du jour et de la nuit. 

QUE FAIRE POUR SAVOIR SI JE SOUFFRE D'UNE ALLERGIE AU POLLEN ?

 

Avec l'air, le pollen arrive au contact des yeux, du nez et des voies respiratoires, provoquant le plus souvent conjonctivite et rhinite, selon l'image classique du "rhume des foins". 

Lorsque la respiration devient sifflante et difficile, les poumons sont atteints (asthme allergique). Le caractère saisonnier des symptômes, en même temps que la floraison de certaines espèces de plantes, est souvent caractéristique de la pollinose. 

 

Pour pouvoir déterminer à quel allergène vous êtes sensibilisé, votre médecin devra connaître la période exacte durant laquelle vous avez des symptômes. Cette notion lui permettra de choisir les allergènes qu'il testera chez vous, par tests cutanés. 

COMMENT TRAITER L'ALLERGIE AU POLLEN ?

 

Le calendrier et les prévisions polliniques permettent aux patients allergiques et à leurs médecins de prévoir l'apparition et la durée des symptômes avec la possibilité d'optimiser ainsi le traitement médicamenteux et d'éviter à la personne allergique de trop s'exposer au pollen. 

 

La désensibilisation spécifique peut être très utile dans l'allergie aux pollens pour diminuer, voire faire disparaître les manifestations allergiques et diminuer le recours aux anti-histaminiques. 

 

LES PRINCIPAUX POLLENS ALLERGISANTS

 

En Suisse, les principaux pollens allergisants sont ceux des graminées, du bouleau, du frêne, du noisetier, de l'aulne et de l'armoise. 

 

Parmi les plantes herbacées, la famille des graminées tient la première place en tant que cause de pollinoses en Suisse et dans le monde (avoine, brome, fétuque...).

 

Les pollens de la famille des astéracées sont également très allergisants. Les armoises et l'ambroisie sont anémogames et jouent un rôle important. 

 

Très abondante en Amérique du Nord, l'ambroisie s'est progressivement répandue en Europe. Elle a pris racine en Suisse, surtout au Tessin et dans l'Ouest lémanique ; un programme de lutte contre cette envahissante est en application sous la responsabilité des cantons avec un support législatif fédéral ; il a déjà permis jusqu'ici de freiner sa prolifération.  

 

INFORMATIONS DESTINÉES A LA POPULATION 

 

 

MétéoSuisse élabore des prévisions et informe le public par Internet, des applications smartphones et les médias traditionnels.

 

MétéoSuisse annonce ainsi le début de la floraison des pollens les plus allergisants, renseigne au sujet des concentrations en plaine et en montagne et publie au cours de la saison la liste des pollens présents dans l'air et susceptibles de provoquer des symptômes du rhume des foins. 

 

Informations polliniques                                                                        Site web MétéoSuisse

 

 

Prévisions et applications mobiles                                                 www.pollenetallergie.ch

 

 

 

 

Sources : Le pollen, Allergies et intolérances LE GUIDE SUISSE, Dr Clot B. & Dr Varonier H. S., 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

pharmaSuisse Talk n° 4: Fabian Vaucher répond à vos questions!

November 27, 2019

1/10
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon